Si 70 % des nourrissons sont allaités à la naissance, ils ne sont plus que 39 % à trois mois, et 25 % à six mois. Dommage, car le lait maternel vient de livrer de nouveaux atouts.

On le sait, le lait maternel a de multiples atouts pour le nourrisson : il réduit le nombre d’infections ORL, de gastro-entérites, d’allergies… Des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital de Boston, aux États-Unis, viennent de découvrir de nouveaux atouts.
Des vertus anti-inflammatoires

Les chercheurs ont mis en évidence 20 biomolécules qui renforcent encore les bienfaits de l’allaitement.

Certaines d’entre elles ont des vertus anti-inflammatoires, d’autres sont anti-infectieuses, et d’autres encores favorisent une meilleure cicatrisation. De vrais médicaments naturels !

Ces biomolécules ne sont présentes que dans le lait maternel. Elles n’existent ni dans le lait de vache ni dans les laits infantiles. Alors, pour avoir un bébé en pleine santé, il ne faut plus hésiter, et allaiter.

A lire aussi : Allaitement : vous pouvez “booster” votre production de lait