Pourquoi mon médecin ne veut-il pas me prescrire d’antibiotiques ?

Vous sortez de chez le médecin pour un bon rhume ou une angine et il ne vous a pas prescrit d’antidotiques… . Ne vous dites pas que vous ne serez pas guéri rapidement, c’est une fausse idée !

En effet, la plupart des affections de l’hiver sont virales, c’est-à-dire provoquées par des virus. Les antibiotiques ne sont efficaces que sur les bactéries et n’ont aucun effet sur les virus. Pour lutter contre les virus de l’hiver, il n’existe pas de médicaments antiviraux spécifiques. C’est pourquoi votre médecin vous prescrira des médicaments pour lutter contre les symptômes de votre infection.

Les antibiotiques sont-ils dangereux ?

Ce sont des molécules très utiles mais qui doivent être utilisées avec raison. En effet, depuis quelques temps on constate que de plus en plus de bactéries mutent et deviennent résistantes aux antibiotiques.

Par ailleurs, les antibiotiques détruisent les « mauvaises » bactéries mais aussi les « bonnes » présentes naturellement dans notre tube digestif. La surconsommation d’antibiotiques peut donc conduire à des déséquilibres de la flore intestinale.

Que faire pour me soigner ?

Certains critères de gravités doivent vous conduire à consulter un médecin : fièvre, altération de votre état général…  et si vous avez pris un traitement seul ou sur conseil de votre pharmacien et que vous ne constatez pas d’amélioration au bout de 72h.

Le plus souvent, les infections de l’hiver sont bénines. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien qui saura vous donner un traitement pour lutter contre vos symptômes. De plus, certaines huiles essentielles possèdent également des propriétés antivirales telles que le ravinstara, le laurier noble ou le niaouli. Là aussi, n’hésitez pas demander conseil pour connaître les posologies.