Les oméga 3, c’est quoi ?

Les oméga 3 , comme les oméga 6 , sont des acides gras poly insaturés (AGPI), indispensables au fonctionnement de notre organisme, que nous devons consommer, puisque nous ne savons pas les fabriquer.
En général, nous consommons trop d’oméga 6 et pas assez d’oméga 3. Les oméga 6 proviennent des huiles et margarines de tournesol, maïs, pépin de raisin.

 

Les sources d’oméga 3

Ce sont surtout les poissons, notamment les plus gras : hareng, maquereaux, anchois, sardine , saumon, thon, truite..
On les retrouve également dans :

  • les huiles de colza, de noix ;
  • les légumes verts : salades mâche, cresson, brocoli ;
  • les graines de lin ;
  • les fruits à coques : noix, noisette, amandes, pistaches… ;
  • les œufs si les poules sont nourries avec des graines de lin ;
  • la viande, si les animaux sont élevés avec des aliments riches en oméga 3 (herbe, lin, luzerne…).

 
La composition des oméga 3 :

Les AGPI Oméga 3 ingérés sont précurseurs de 2 autres principaux AGPI , en quantité variable :

  • l’EPA (acide eicosapentaénoïque ) et
  • le DHA (acide docosahexaénoïque)

Quels sont les intérêts de l’EPA et du DHA ?

L’EPA joue un rôle fonctionnel :

  • contre la dépression, nervosité , le stress ;
  • améliore les troubles de la ménopause tels que bouffées de chaleur ;
  • limite l’inflammation provoquant les douleurs articulaires par exemple.

Le DHA a plutôt un rôle structurel :

  • en cas de problème cardio-vasculaire (hypertension, arythmie, dyslipidémie…) ;
  • contre le vieillissement cellulaire (troubles de la mémoire, vision).

 

Les apports conseillés en oméga 3

Les besoins quotidiens moyens en oméga 3 sont de 500mg par jour, avec un apport de l’alimentation d’environ 300mg maximum .
Pour se rapprocher des 500mg nécessaires, il faut consommer :

  • 1 ou 2 cuillères à soupe d’huile de colza ou de noix par jour ;
  • régulièrement des végétaux de type mâche , oseille, cresson, roquette, épinard, noix ;
  • et également du poisson 2 fois par semaine .

Sinon il existe des compléments alimentaires en capsules riches en oméga 3 à teneur variable en EPA ou DHA selon l’indication retenue ;

N’hésitez pas à demander conseils à votre pharmacien pour en savoir plus.