Avec l’été , nous voyons revenir massivement les moustiques dans nos régions, ces insectes prolifèrent et provoquent un certain nombre de nuisances dont certaines peuvent se révéler graves pour votre santé.

Moustiques,  Comment s’en protéger ?

Avec  les inondations récentes, le risque « d’invasion » de moustiques notamment dans les zones touchées par les inondations est important. L’eau stagnante est en effet un endroit fort apprécié par les moustiques qui y pondent des œufs.Les larves se développent alors très rapidement. Des milliers de larves sont pondues dans  l’équivalent d’un verre d’eau stagnante. La prolifération est donc facile.

 

Pourquoi se protéger des moustiques ?

piqure de moustique

 

Les moustiques sont  un vecteur redoutable pour de nombreuses maladies plus ou moins répandues selon les zones du globe : Paludisme, chikungunya, zika,dengue..
Heureusement pour nous Français de métropole,  les effets les plus communs en France sont les démangeaisons ressenties par les piqures. Celles-ci sont une réponse du système par l’intermédiaire des mastocytes qui en éclatant libèrent de l’histamine à l’origine de ces démangeaisons.
Néanmoins, la présence de plus en plus courante de moustiques tigres dans l’hexagone laisse craindre une augmentation des maladies transportées par le moustique.

 

Quelles précautions  pour lutter contre les moustiques ?

Il faut éviter au maximum les  retentions d’eau même faibles. Tout ce qui peut contribuer  à éliminer les eaux stagnantes doit être anticipé.
Pots de fleurs, coupelles, gouttières mal nettoyées. La tonte de la pelouse participe aussi à limiter l’invasion, les moustiques  adultes aimant se cacher dans les herbes hautes.
Se couvrir avec des vêtements adaptés dans les zones les plus infestées reste de bon conseil.
Une bonne hygiène personnelle contribue à diminuer le risque de piqure, le moustique étant sensible aux odeurs (ainsi qu’à la chaleur du corps)

 

Quel répulsif anti moustique ?

Pour lutter contre les moustiques, plusieurs solutions existent :

Pour repousser les moustiques, vous avez le choix entre des sprays utilisables sur vêtement et peau et des répulsifs statiques  rechargeables (souvent électriques).
En matière de répulsif anti moustique, 3 substances actives sont principalement présentes : DEET, IR3535 et Icaridine.
Les classiques solutions naturelles comme la citronnelle  peuvent parfois manquer d’efficacité si le moustique a besoin de sang .Elles ont malgré tout un effet répulsif naturel.
Pour les sprays répulsifs, demandez à votre pharmacien de vous conseiller les plus adaptés selon la zone géographique et votre situation.
Les enfants et les femmes enceintes seront plutôt orientés vers des répulsifs anti moustiques sans Deet (substance chimique).

 

Comment traiter les piqures de moustique ?

Même si vous prenez beaucoup  des précautions, il est possible que quelques  moustiques passent au travers de votre prévention.
Les piqures de moustiques sont connues de tous .Démangeaisons et  rougeurs, les piqures de moustiques sont désagréables. Que faire pour soulager la douleur ?
En premier lieu il faut éviter de se gratter ce qui a généralement pour conséquence de démanger encore plus.
La première action que vous pouvez faire en étant piqué est  de nettoyer la zone avec du savon et de l’eau.
Si cette première étape est utile, il est généralement souhaitable  de traiter la piqure avec des solutions naturelles complémentaires .Huiles essentielles ou homéopathie, les choix ne manquent pas  pour soulager la douleur.

Au-delà des solutions naturelles, il est souvent conseillé d’utiliser des traitements supplémentaires pour une efficacité renforcée :

  • Médicament antiseptique (avec amm Dosiseptine ou Biseptinespraid).
  • Crème cortisone (type Dermofenac ou Onctose) ou Isothipendyl (Apaisyl ou Sedermyl)

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.